Démystifier la richesse

D

Ça fait 10 minutes que tu le regardes ! Le type est bien sapé. Il est garé devant le bar dans une voiture sûrement plus chère que le bar lui-même et tu ne l’as pas lâché des yeux. Je ne suis pas jaloux mais le prochain coup que tu veux mater des gars, on peut choisir un autre endroit si tu veux… Oui je sais je te taquine, j’ai bien vu que ses signes de richesse te faisaient réagir. Ce n’est pas la première fois d’ailleurs. Si tu veux bien arrêter de le dévisager bêtement, on pourrait en parler de ce sujet : la richesse.

On peut commencer par la définir, sommes-nous riches quand nous avons comme cet homme, une grosse voiture, un beau costard et l’oreillette bluetooth qui nous rattachent à nos 45 heures hebdomadaires ? Je te laisse aborder la semaine de 4h de Timothy Ferris pour commencer à te forger une opinion. Ce best-seller est simplement réputé pour changer des vies ! Une dose, je dirais même un fix de motivation ! Le plus grand talent de Tim Ferris ne se situe pas dans les solutions qu’il propose (qui peuvent être moralement limitées mais je te laisse seul juge) mais dans sa capacité à te charger en motivation. Cet homme a un blog, une émission tv et plusieurs livres qui t’aideront dans pas mal de domaines. A travers ce livre, il te fera comprendre que d’autres chemins existent que le travail 9h/19h, et qu’il faut surtout réfléchir. Réfléchissez devenez riche propose ainsi Napoleon Hill, cet homme qui a mené sur 20 ans une étude qualitative à base de rencontres et d’interviews, sur tous les hommes qui ont “réussi” à son époque tels qu’Henry Ford, John D. Rockefeller et Alexander Graham Bell. Il met en lumière les grands principes qu’ont en commun tous ceux qui réussissent et deviennent riches. Même si le pez, le flouze, la maille est le support parfois, Napoleon Hill précise bien que la richesse dont il parle n’est pas forcément pécuniaire. Tu le comprendras mieux en le lisant. Encore deux livres de plus ! Je sais, je t’en propose beaucoup mais comme le dit Jim Rohn : “Les pauvres ont une grande télé, les riches une grande bibliothèque” et il parle ici des multiples formes de la richesse (personnelle, culturelle, monétaire). Pour parler à 100% d’oseille, de pépette et comprendre comment le système fonctionne malgré le tabou qui existe à parler d’argent, tu peux commencer par lire l’histoire de L’homme le plus riche de Babylone pour ensuite aller voir ce que Robert Kiyosaki te propose dans Père riche, père pauvre. Chacun d’eux te fera comprendre les principes de l’économie personnelle. Pas de PIB ici, juste une approche de la gestion personnelle de tes deniers et de ton patrimoine dont on reparlera. Ces livres sont des classiques parmi les classiques quand on parle de réussite financière.

Maintenant arrêtons-nous. Tu sais que je n’aime pas te donner mon avis au risque de t’influencer mais là je dois le faire car avec ces livres d’une autre époque que je viens de te conseiller j’ai bien peur que tu finisses par vendre ta maman. Garde en tête que ces écrits sont rédigés dans une société capitaliste naissante, prospère et que beaucoup jugent à l’époque comme le système suprême. Tu vas devoir confronter les points de vue. Par exemple, serait-ce vraiment utile de toujours produire plus, d’être riche si nous n’étions pas obligés de travailler ? Si nous avions de l’argent tous les mois pour répondre à nos besoins ?

Tu en as sûrement entendu parler ; le revenu minimum est une idée alléchante. Mais tu peux aussi aller voir ce que Bernard Friot a proposé avec son salaire à vie,  l’idée que tout un chacun pourrait disposer d’un salaire toute sa vie, lui garantissant sa liberté financière et morale, semble répondre plus efficacement au problème de notre société qu’une accumulation infini. J’en conviens ce sont des volontés politiques qui feront que ces systèmes seront mis en place. Cela ne t’aidera peut-être pas demain pour être libre mais il est toujours bon de connaître les alternatives et ne pas perpétuer un système sans avenir. Pour nuancer encore un peu ces livres que je te propose, prends le temps de regarder cette apologie de la sobriété faite par nul autre qu’un président dans Human de Yann Arthus-Bertrand.

Tu as quelques références pour commencer ton voyage au pays de la richesse et de la réussite, après leurs lectures tu vas vouloir t’y mettre et il va falloir s’organiser pour réussir. Ce livre est un incontournable , il peut être aussi bien classé au rayon “Bien-être” qu’au rayon “Développement personnel” tant il peut apporter. Optimiser sa manière de travailler, de trier et de s’organiser, voici ce qu’il propose. Dans la vie de l’entrepreneur que tu deviendras peut-être, il te fera gagner un temps précieux et éviter un stress important. Dans la même optique tu peux aller voir les travaux de Léo Babauta qui propose un livre mais aussi un des meilleurs blogs au monde selon le New York Times Magazine.

Allez, maintenant tu n’as plus besoin de le regarder, tu as bien compris que tu peux étudier. Étudier les principes généraux de la richesse et de la réussite pour ensuite choisir tes méthodes pour les obtenir. Bon allez, je sens que je t’ai fait partir dans tes pensées. Regarde ! Juste derrière la fierté à 4 roues de notre costard, il y a quelque chose de plus enrichissant pour toi : un libraire.

Commenter

Présentation

Un récit qui te veut du bien est un exercice de style d’un passionné de développement personnel. A travers des récits et ses discussions monologuées, comme il les appelle, l’auteur a pour objectif de recommander des médias sous toutes formes (livres, vidéos, articles etc.). Ces recommandations sont destinées à aider le lecteur intéressé par la thématique à trouver des références solides pour commencer ou parfaire son apprentissage. Savoir par où commencer est un atout lorsque l’on souhaite apporter du changement dans sa vie et c’est en cela que ces récits vous veulent du bien.

Articles récents